Forum RPG gratuit, inspiré de l'univers de la WWE. © WWE logo and all related characters, names and terminology, Inc. All rights reserved.
 

♔ entre le moulin rouge et new-york. ft michellemccool ♔
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lun 23 Jan - 12:50
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
♔ entre le moulin rouge et new-york. ft michellemccool ♔
ft. mickie james et michellemccool
On se connait depuis un bon petit moment avec Michelle. Je me souviens plus où est ce qu'on s'est connu d'ailleurs, tiens ? C'était au Moulin Rouge, je pense. Moi, je venais reluquer tout ce qui bougeait, que ce soit les danseuses ou les types qui les regardaient. Certains étaient absolument horrible, je l'avoue mais d'autres étaient parfaitement à mon goût, alors je m'amusais à les chauffer, et puis, une fois, je me suis amusée avec Michelle. Elle avait fini sa danse ce soir là, et discrètement, je suis allé dans les coulisses, personne ne m'a vue ou presque et quand j'étais là c'était déjà fini. En fait, on a fait connaissance, simplement, et j'ai su que j'allais l'aimer, et qu'elle aussi. Faut dire qu'elle est tellement parfaitement physiquement cette nana, c'est un truc de fou quand même, mais genre vraiment. Puis, elle a disparue, elle a fait partie de ces deux pour cent de la population mondiale qui a disparu comme mes cousins et mes oncles, enfin, la pauvre Michelle elle s'est retrouvée toute seule quand même. Je me demandais où elle avait pu passer Michelle, je savais pas du tout, puis comme une fleur, elle est revenue un an après, différente, mais encore plus belle et rayonnante. Le changement était fou, je pense que j'aurais pu m'amuser avec elle nuit et jour sans me lasser, vraiment mais a la différence je l'affronter sur un ring de soir chaque soir. Du coup, elle est revenue différente, et moi, je le suis devenue en fait. Sans comprendre pourquoi, j'ai vu ma force se décupler de façon considérable. Si bien, qu'après avoir bourlingué un peu partout dans New-York, je suis devenue videuse de son bar Et elle croqua la Pomme avec son super mot de passe qui me fait encore rire à chaque fois. J'ai dézingué la gueule de pas mal de lourdaud, mais y'en avec qui ça a été bizarre. Si si, je vous promets, je leur mets des baffes et les types ils aiment ça. Je comprends pas leur délire, mais bon, ce soir là, ça a été le cas en vérité. L'ambiance du bar est ce qu'elle est, et le type, je le cogne, je lui mets une grande mandale dans la tronche et il se mets à rigoler alors qu'en général, ça a l'effet inverse tu sais. En général, ils comprennent leur douleur mais pas lui, pas du tout même. Du coup, je lui donne un bon coup de pied au cul, mais pareil, il comprends pas, ça le fait rire, puis, il revient vers moi, il me tire les cheveux en tentant de m'embrasser. Je lui demande si c'est à ça qu'il veut jouer et il me dit que oui. Alors, ce que je fais c'est que je lui attrape le pied gauche et que je le traine dans un coin sans me soucier si sa carcasse frottait comme il faut le sol ou non. Au pire, ça fera ça en moins à nettoyer ce soir après la fermeture. En fait, il se prend deux trois pieds de chaises ou de tables, je sais pas trop, mais je l'entends gémir un peu. Et puis, finalement, je le libère de ma poigne d'acier. Il se relève, tente de me donner un coup de poing sans réussite, parce que le type, il est quand même un peu bourré mine de rien. Alors, je lui mets une autre mandale en plein dans le nez, il se met à saigner ce nigaud. Et ça le fait rire. Et bizarrement, moi aussi ce coup-ci. Finalement, il se met à enlever son tee-shirt noir. Il s'essuie un peu le nez histoire de pas me couvrir de sang et c'est comme ça qu'on commence notre besoin. J'arrête pas de le frapper, j'y vais pas trop fort quand même, je veux pas le tuer parce que je sais que j'ai une bonne force, ça les surprends toujours ces gros balèzes d'ailleurs. Et pendant qu'on en est en train de s'envoyer en l'air, qui est ce qui vient se poser sur le canapé ? Vous ne devinerez jamais, je crois. En fait, c'est pas compliqué de savoir vu que c'est la patronne des lieux. Je sais pas ce qu'elle compte faire, mais je fais comme si elle était pas là, je continue à prendre mon pied avec le type, qui est bien baraqué quand même. Peut être qu'elle va vouloir se joindre à nous deux, je sais pas, ce serait bien son genre de toute façon.


entre le moulin rouge et new-york
Lun 23 Jan - 13:48
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Re: ♔ entre le moulin rouge et new-york. ft michellemccool ♔

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
| ENTRE LE MOULIN ROUGE ET NEW YORK FT MICKIE |

♡ ♡ ♡


Après toutes ses années sous les projecteurs, on me retrouve aujourd'hui loin de tout ses strass et paillettes qui vous faisait rêver autre fois. J'étais patronne d'un petit club, enfin petit club, petit club avant que je ne le remette sur pied. Ce soir là les danseuse était au top de leur forme, Madison, ma favorite d'entre toute était aujourd'hui plus radieuse que jamais dans son petit maillot en latex noir, hum je pense qu'elle prendra chère ce soir là petite d'être aussi parfaite. Bref je fais mon petit tour de rôde comme d'habitude, discutant avec un bon nombre de personne qui était présent ce soir pour voir le shows de mes protéger, derrière leur beau costumes et leur bonne manière, se cacher d'horribles pervers affamé, mais bon ils font plus de la moitié de mon chiffre d'affaires donc j'en ai un peu rien à fourré si par derrière il consume ce qui m'appartient tant qu'il ne touche pas celle que je convoite depuis tant d'années.

Non ce n'était pas une vulgaire danseuse bougeant ses formes à moitié nu sur un podium, non c'était une femme d'un standing plus élevé, une femme aussi belle que puissante, elle était présente ce soir là, comme tous les autres soir à la porte de ma propriété, elle faisait son boulot parfaitement, j'aimais rester là assise dans mon coin, la regarder bosser pendant que je trempais mes lèvres dans un cocktail alcoolisé, j'avais une belle vue sur son arrière train de plus. Et encore une fois ce soir Mickie avait encore dégoté une perle qu'elle venait de recaler avec le force qu'on lui connaît. Bizarre, elle n'est plus dans mon champs de vision.. Je pose mon cocktail sur la table basse qui se trouvait devant moi et décide d'aller faire un petit tour dehors pour voir ce qu'elle était parti faire, la retrouvant à l'arrière du club, lui foutant une bonne raclé, je m'amuse à l'admirer, venant même me poser sur le canapé se trouvant à mes côtés. C'est pathétique, l'homme avait à peine subit trois pauvre droite qu'il saignait déjà du nez, pitoyable, on connaît la force de Mickie, mais la c'était à la limite du ridicule, le pauvre... Euuh par contre ça je ne l'avais pas prévu, la jeune femme commence une parties de jambes en l'air avec l'autre qui n'avait pas l'air d'avoir grand chose dans le pantalon, Mickie leva la tête vers moi, un air surpris s'affiche alors dans son regard. On s'amuse bien ici à ce que je vois. sur un ton moqueur, voulant garder ma fierté je lui lance un sourire amusée, bien qu'au fond de moi cette image était loin de m'enchanter.
Lun 23 Jan - 14:20
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Re: ♔ entre le moulin rouge et new-york. ft michellemccool ♔
ft. mickie james et michellemccool
Même si je m'amuse avec cette montagne de muscles, j'ai tout de suite remarqué la présence de Michelle, parce que pour moi, elle est hypnotique, clairement. Je ne sais pas comment elle fait, si c'est sa sublime chevelure, ses sublimes formes parfaitement taillées pour en faire une déesse, ou si c'est simplement son regard d'un bleu azur où je pourrais me perdre comme une goutte d'eau dans un océan. Peut être que c'est tout cela à la fois à vrai dire, je ne saurais dire, mais si avant sa disparition, elle avait déjà un physique envoutant, depuis son retour, c'était encore mieux, comme si cela l'avait doté d'une capacité hors du commun, une capacité à séduire n'importe qui se trouvant dans son sillage. Moi, je ne saurais dire si je l'aimais vraiment à vrai dire, mais une chose était certaine, je ne pouvais pas me passer de ces services, ni de son corps. Oh oui, c'est ma patronne depuis quelques temps déjà, mais notre statut n'est pas seulement celui d'une employée avec son supérieur, non, c'est bien plus que cela, bien plus profond, bien plus charnel aussi. Je la respecte, grandement, c'est pour cela qu'en la voyant entrer dans la pièce alors que je commençais seulement à m'amuser, je ne me suis pas arrêter. J'aurais pu le faire, mais cela aurait été un manque de respect total vis-à-vis d'elle. Non, je devais prendre mon pied, atteindre l'extase, arriver au septième ciel avant de dénier lui lancer un véritable regard, lui indiquant que j'allais être à sa disposition. Je n'ai pas calculé mon effort, ni le temps qui a pu se passer entre mon entrée dans la pièce, son entrée, mais il a bien du se passer une demi-heure, peut être plus. Je ne sais pas comment elle fait, mais j'avais envie de sentir ces lèvres ce poser sur mon cou. Elle semblait vouloir me parler, alors, j'en avais fini avec la montagne de muscles. Je faisais en sorte de ne pas le castrer, mais je lui faisais comprendre de rentrer chez lui à présent en lui donnant un bon coup de poings au niveau de la mâchoire. Mais mon geste fut un peu rude, le type était carrément KO en pleine extase, ou quelques choses qui y ressemblait, raide sur le lit. Cela me fit sourire un instant. J'en profitais pour remettre un peu d'ordre dans mes cheveux ébouriffés, tout en remettant mes sous-vêtements qui avaient volés dans la pièce, de même que mes vêtements : un jean bleu, et un petit tee-shirt col en v, blanc avec une inscription en noir dessus " I've got the power "  assez explicite même si mon physique ne payait pas de mine.

Queen James ♔ Je pense qu'il s'en remettra t'en fait pas pour lui. Que puis-je faire pour toi ?

Et je lui sautais dessus comme si cela faisait des années que je ne l'avais pas vue, la tenant dans mes bras, la serrant un instant contre moi. J'aimais être proche d'elle, surtout dans cette intimité là. Bien entendu, je l'étais un peu moins en dehors, parce que même si tout le monde le savait, je ne voulais pas créer trop de jalousie avec les autres, voyez-vous.


entre le moulin rouge et new-york
Lun 23 Jan - 18:49
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Re: ♔ entre le moulin rouge et new-york. ft michellemccool ♔

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
| ENTRE LE MOULIN ROUGE ET NEW YORK FT MICKIE |

♡ ♡ ♡


J'étais toujours dans mon coin à admirer Mickie en pleine acte avec ce gros tas de muscle dont le taf' n'est pas de première qualité.. inutile planté dans son lit actuellement en pleine extase, la vue de son sourire me glace le sang, bref mes yeux se detourne sur les formes voluptueuse et marqué de Mickie qui donnerai presque envie d'y goûter, C'est vrai.. il faut le dire : je me rince bien l'oeil, dégoûter de ne pas être celle qui se trouve dans se lit je lâche un soupire ne comprennent pas pourquoi lui. Après qu'elle ne m'ai remarquer, elle se rhabille directement, dommage j'aurais bien voulu profiter un peu plus, de toute façon il me suffit de lui demander pour qu'elle me renlève ses vêtement une nouvelle fois. C'est vrai qu'on ne prend plus le temps de parler ensemble, ça doit bien faire quelque années qu'elle et moi n'avons pas eu une discussion sérieuse, je me rappelle très bien de la dernière fois que nous nous sommes parler sérieusement, on était tellement complice et sur le même longueur d'onde, je n'avais jamais rencontré une personne si proche de moi en terme de personnalité qu'elle, mais professionnellement être proche de l'une de ses employés crée une forte jalousie chez les autres, et je sais de quoi je parle, ayant déjà plusieurs fois profiter sexuellement de l'une de mes danseuses, elle m'avait remis sa démission trois jours après s'être fait rabaisser par d'autres. Bref elle me saute au cou, je la prend dans mes bras posant une de mes mains dans le bas de son dos et l'autre encore un peu plus bas. Oui j'en profite, j'ai pas pu résister, m'enfin elle doit en avoir l'habitude maintenant, puis depuis le temps elle connaît ma passion pour les belles choses.

Après ça, je relâche son étreinte, pouvant enfin la regarder dans les yeux, même avec les années passées, elle n'avait prit aucune rides, elle avait toujours se regard perçant qui m'avais plu dès le départ chez elle, ses lèvres charnue, son sourire en coin si charmeur et son petit tique de lever un sourcil quand elle se retrouvait dans une situation plaisante, je connaissais toute sa gestuelles et ses mimiques, aucun détails ne m'échappais d'elle, et oui à force de l'observe jour et soir pendant ses quelques années la jeune femme n'avait plus aucun secret pour moi, fin en tout cas physiquement parlant. Je ne m'inquiète pas pour ça. Hum ce que tu peux faire pour moi ? Me débarrasser de cette chose pour qu'on puisse être tranquille... pour parler. Dis-je esquissant un sourire en coin.
Lun 23 Jan - 19:15
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Re: ♔ entre le moulin rouge et new-york. ft michellemccool ♔
ft. mickie james et michellemccool
Je me posais perpétuellement la question depuis qu'elle était revenue, toujours. Mais je n'avais pas de réponses. Qu'est ce qui avait vraiment changé en elle ? Parce qu'elle était clairement plus attirante encore qu'avant mais étais-ce vraiment un réel changement ? J'avais toujours été attiré par elle et le fait de l'avoir perdue durant une année avait sans doute accentué cette sensation, n'est ce pas ? Je le pense mais je n'en suis pas sûre. Peut être qu'un jour je découvrirais ce secret, que les autres le découvriront, mais je dois bien vous avouer que ce n'est clairement pas ma priorité. Je sais que ma cousine me le reproche à travers certains regards qu'elle peut me faire, elle n'aime pas ça alors que j'ai été comme elle parmi les premières à changer, mais je ne le faisais pas tout à fait pour les mêmes raisons. Moi, j'avais juste envie de foutre le bordel en ville, et je dois dire qu'on y est bien arrivé en une petite année. Après ça a été différent avec le retour des revenants, du coup, là, je m'amuse autrement, à draguer, à m'envoyer en l'air sans rien demander en retour, si ce n'est du plaisir immédiat. On n'est "jeune" (plus vieille que jeune) qu'une fois, et je n'ai qu'à peine plus de la trentaine. J'ai eu ma première expérience assez tôt à vrai dire, même si ma vie sexuelle a commencé à être régulière quand j'avais à peine dix-huit années au compteur. Faut dire que mes parents ont toujours été absorbés par le travail, alors moi, je me suis amusée autrement puisqu'ils n'étaient pas là. J'ai fait des rencontres, des types plus âgés que moi bien entendu, et j'ai appris comme ça, à prendre mon pied, à m'exercer, à prendre de l'assurance alors que mon corps se formait comme étant le corps d'une belle jeune femme. On ne peut pas dire que mes formes soient très prononcées, c'est parfois un regret que j'ai quand je vois par exemple Michelle. Ces formes sont parfaitement parfaites, il n'y a rien à rajouter, rien à enlever, elle est juste merveilleusement bien faites physiquement parlant. Mais mentalement aussi, on se ressemble beaucoup, toutes les deux, nous aimons nous amuser, ensemble ou séparément. Ce soir, je sais très bien qu'elle s'est amusée à me regarder. Je ne l'avais pas vu encore quand j'ai trainé le type dans cette salle privée, mais elle était là et très vite, elle m'a repérée, ce qui me fait rire. Non, parce que je ne suis pas spécialement grande, je suis dans la moyenne quoi, mais j'arrive toujours à me faire remarquer de quelques façons que ce soit. Ce soir, c'était évident, certains ont du prendre peur quand j'ai commencé à frapper le type puis à le traîner par le pied comme ça, mais moi ça me fait rire. Et puis au moins, il a arrêté de faire n'importe quoi dans le bar, je me suis bien occupé de lui, même si là, j'ai donné un trop grand coup justement sur la tête de mon partenaire de l'instant présent. Tant pis, ça ira pour lui de toute façon, même si c'est la faute de ma patronne si le coup a été trop violent, parce que même si elle me voulait, sa façon de faire les choses m'a encore plus excitée.

Queen James ♔ Ah ah, ouais, tu as bien fait de venir. Désolé, tu me connais, j'aime bien me faire remarquer de temps en temps. Et puis, il doit être fatigué là, avec l'alcool qu'il a bu, et un peu de sport de chambre, un petit dodo lui fera pas de mal.

Je regarde ensuite le type allongé nu comme un ver, j'ai donner de ma personne. Cela me fit sourire, parce que je l'avais toujours fait, enfin, c'était mon mode de fonctionnement ici, depuis quelques années maintenant. J'était le business a moi seule.

Queen James ♔ Tu sais que tu peux me faire confiance. Et puis, je pense que ça me fera toujours rire les types qui pensent que je peux rien leur faire, c'est comme ça, je peux m'en empêcher. Une petite droite, une dent en moins et ils comprennent leur douleur. Dans tous les cas on est déjà tranquille, ce pauvre garçon fait un petit dodo.

Ouais, faut pas s'en prendre à moi, ou à quelqu'un que j'aime, parce que je suis du genre à foncer dans le tas, carrément même, c'est le plus drôle. Je donne quelques coups et le tour est joué. Je sais me battre, je m'entraine pour ça d'ailleurs, à la salle de sport. J'adore cette salle de sport, tellement ils n'en croient pas leurs yeux quand je porte des poids que eux ne portent même pas. Au début, quand on ne me connait pas, on croit que j'ai truqué la machine et tout, mais à chaque fois, à ces petits merdeux qui se croient supérieurs, je les enjoins à prendre ma place, et je me fous de leur gueule quand je les vois suer comme des boeufs à porter les mêmes charges que moi. Du coup, ceux qui me connaissent m'aiment bien, parce qu'à quelques parts, je suis leur idole. J'ai pu tiré quelques coups dans cette salle, comme l'autre fois à la fermeture, on a testé quelques petites positions avec le gérant, sur certaines machines en mouvement, c'était bien drôle, mais on en pouvait plus après tout cela. En tout cas, j'aimais la relation que j'entretenais avec Michelle, mi charnelle, mi passionnelle. Il n'y a pas beaucoup de personnes qui me connaissent aussi bien, et avec qui je suis aussi proche. Si, il y a Trish aussi, avec qui on s'amuse comme des folles.

Queen James ♔ C'est le seul qui a subit ce traitement pendant ton abscence, et encore, il a pu profiter de ma personne, de façon intime donc, je ne pense pas que sa soirée soit si mauvaise que ça. Et toi ton séjour en Allemagne c'est bien passer ? Pas trop dur de revenir dans la vie réel ?

Je posais la question parce qu'elle m'avait dit il y a plusieurs jours par sms qu'elle en revenait et que visiblement, elle avait émie le souhait de changer d'air. Peut être que son séjour ne s'était pas passé comme prévue, enfin, je le pense, je connais mieux que n'importe qui Michelle.


entre le moulin rouge et new-york
Lun 23 Jan - 20:19
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Re: ♔ entre le moulin rouge et new-york. ft michellemccool ♔

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
| ENTRE LE MOULIN ROUGE ET NEW YORK FT MICKIE |

♡ ♡ ♡


L'Allemagne ? Vous, vous demandez bien pourquoi ? Au départ ça ne devait être qu'un simple voyage professionnel, pour promouvoir le catch sur le vieux continent. Mais là bas, j'y ai rencontré une personne, une personne avec qui j'étais devenu fusionnel au point d'en finir marié avec. Cet homme était parfait, un grand brun athlétique, des yeux vert envoûtant, mystérieux et passionnant à la fois, il avait les traits fin ce qui lui donne un visage angélique et mâture. Il n'était pas mâture seulement que physiquement, mais mentalement aussi, pourtant nous n'avions pas le même âge... il était plus jeune, beaucoup plus jeune, ces parents n'était pas pour notre relation, en fait sa famille entière, mais comment dire que cela nous passait au dessus on vivait ensemble et bien sûr nous étions heureux, j'en avais oublié le catch, Mickie restait toujours profondément ancré dans ma mémoire, je lui parlait quelque fois d'une jeune femme Américaine qui m'avait marqué, bien sûr il ne connaissait pas mon attirance pour elle, mais il savait qu'elle comptait pour moi et qu'elle me manquait terriblement. Bref ma vie était presque parfaite, j'étais bien dans ma peau et ça se ressentait, il m'avait appris des choses dont j'ignorais l'existence, il faisait de moi la femme forte et de caractère que j'ai toujours été, ma carrière dans le catch était un lointain souvenir même si mes vieux démons faisait surface quelques fois j'arrivais à contenir mon envie insatiable de combattre. Puis ce jour tragique arriva, un jour qui m'est tomber sur la tête, la mort de cet homme a était un traumatisme profond, je ne m'en remettait pas, mon seul et premier véritable amour avait perdu la vie sous mes yeux, dans mes bras, en pleure. A partir de ce jour j'ai pris cette grande décision de ne plus jamais tomber dans c'te foutu piège qu'est l'amour, je m'étais décidé à ne plus jamais ressentir quoi que ce soit d'autre que de la haine, chose qui ne vous peut vous blesser croyez moi. Puis j'ai quitté ce pays pour revenir en France, à Paris où un poste de patronne m'attendais au moulin rouge. L'Allemagne ? Je t'en ai déjà parlé.. C'était sans plus. Dis je calmement, tout en passant une main dans sa longue chevelure brune.

Là-bas, sans grande surprise se trouvait Mickie, nos retrouvaille ? Mickie comme à son habitude traînait au bar, quand un bel homme je dois bien avouer, lui glissa un billet dans son soutien-gorge et monte en haut dans les chambres du personnel, mais malheureusement pour leur parties de jambes en l'air, cette chambre était la mienne, je m'y trouvais, posé dans mon lit regardant ma télé, en mangeant un seau de popcorns, elle m'a simplement sauter au cou, je l'avais pourtant prévenu de mon retour dans la capitale, mais Mickie restait Mickie, un bel apollon ne peut pas attendre, je peux comprendre.

Bref voilà vous connaissez à présent mon passé proche en Allemagne, vous savez maintenant pourquoi j'étais devenu si froide et et calculatrice, malheureusement pour moi, Mickie semble m'avoir cerné, ce n'est pas la première fois qu'elle tente de me tirer les verres du nez, mais je m'étais décidé à ne rien lui dire, même si un jour toute la vérité éclatera, je ne suis pas prête à lui raconter le pourquoi du comment de c'te fameux changement. Je préfère changer de sujet histoire qu'elle n'approfondisse pas plus le sujet. Sinon, on a plus tellement le temps de parler toutes les deux, quoi de neuf pour toi en ce moment James ? J'aimais bien l'appeler par son nom, ne demandez pas pourquoi, je n'en sais moi même rien. Après avoir délicatement pousser l'autre mollusque qui se trouvait sur ce lit je m'assois sur le côté ne la lâchant pas du regard.
Mar 24 Jan - 13:43
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Re: ♔ entre le moulin rouge et new-york. ft michellemccool ♔
ft. mickie james et michellemccool
La limite était parfois mince, entre un client à foutre simplement dehors, et un client avec qui m'envoyer en l'air, et avec celui-ci au départ, j'étais partie pour simplement le virer d'ici, ce gros plein d'alcool, mais finalement, devant sa réaction, j'avais décidée de m'amuser un peu avec lui, parce que je sentais que je pourrais me faire plus plaisir que prévu et cela avait été le cas, sous les yeux émerveillés de ma patronne. Mes ongles vernis avaient laissés leur trace sur la peau de l'homme, tel un funambule tentant d’alpaguer un pélican avec une ventouse. Comment ça, vous n'avez jamais vu un tel spectacle ? Pourtant, je vous jure que j'ai vu une vidéo sur You Porn et qu'un type tentait de faire ça en vrai. Le pire c'est qu'il a raté le pélican, mais qu'il est bien tombé sur une belle jeune femme et qu'ils ont finis par s'envoyer en l'air dans un sarcophage. Oui, je n'ai pas bien compris leur délire, mais ça m'a marqué tellement c'était drôle pour moi, du sexe comique, voilà ce que c'était, du burlesque en quelques sortes, enfin, je crois. L'homme en avait donc pris pour son grade, et peut être que la prochaine fois, il m'en redemandera, s'il s'en souvenait seulement, parce qu'il avait déjà bien bu ce soir, raison pour laquelle, j'allais le virer d'ici. Trop boire, ce n'est clairement pas bien, même si on tient bien l'alcool comme cette baraque qu'il était. Michelle aimait donc bien me voir m'envoyer en l'air avec des types; mais aussi leur tête quand ils se rendaient compte que j'étais la videuse des lieux et que je leur mettais une belle mandale dans la gueule. Une fois, mais rarement deux, ils revenaient vers moi, pas comme ce type qui était pour ainsi dire une exception, raison pour laquelle il avait eu droit à un bout de mon corps.

Queen James ♔ Je sais pas quand il se réveillera entre le coup que je viens de lui mettre et le fait qu'il doit décuver un peu, ça pourrait mettre quelques heures.

Au moins. Au pire, ce n'est pas grave, on l'enfermera dans la pièce pour qu'il ne s'échappe pas, ce sera drôle comme ça. Mais nous avions assez parler de cet inconnu pour le moment. Je lui demandais des nouvelles par rapport à l'Allemagne, et visiblement, même si ce n'était pas optimal, ça allait quand même en tapotant ma cuisse, comme pour me dire qu'en vérité, elle avait envie de me voir, surtout qu'ici l'électricité est bien présente, sans que l'on ne comprenne pourquoi. Enfin, personnellement, je m'en fous, je vis juste à côté, donc j'ai l'électricité dans mes appartements et à mon travail. Le blackout, je m'en tamponne un peu à vrai dire, mais j'aimais savoir que tout allait bien plus la succulente Michelle. Elle se leva alors pour venir me caresser les cheveux. Je lui faisais parfaitement confiance dans ces paroles. Je ne savais pas ce qu'elle comptait me raconter, mais la vue qu'elle m'offrait était merveilleuse. J'en souriais toute seule, j'aimais vraiment trop ce boulot, faut dire qu'avec cette force qui m'était venue de nul part ou presque, c'était tellement un jeu d'enfant pour moi. Je n'avais qu'à frapper, un coup, voire deux et le tour était parfaitement jouer. Je saisis une bouteille d'alcool. Visiblement, ce soir, elle avait très envie de rester avec moi, ce qui me faisait très plaisir, parce que sa compagnie est un ravissement sans fin, qu'elle le veuille ou non d'ailleurs. Chaque fois qu'elle entre dans mon champs de vision, ma journée s'en retrouve meilleure, sans que je ne sache vraiment pourquoi, peut être parce qu'elle est radieuse et qu'elle illumine tout ce qu'elle croise. Pourtant, je n'aimerais pas être un de ces ennemis croyez-moi.

Queen James ♔ Rien a part que le blackout ne me dérange plus du tout, faut dire que je passe mon temps ici, ou chez moi, et chez moi, c'est juste à côté, donc j'ai de l'électricité, mais ça reste un problème, j'ai pas changer depuis qu'on c'est rencontrer je m'occupe toujours du Moulin Rouge pendant ton abscence.

Si mon appartement n'avait pas l'électricité, sans doute que je le vivrais moins bien, mais là, ce n'était pas du tout un soucis. Je prenais donc mon verre qui était encore plein et buvais une petite gorgée, pour faire honneur à cette belle bouteille. Je ne savais pas si elle comptait la descendre en entier cela dit, mais ça ne me dérangeait pas d'en boire plusieurs verres, au contraire.


entre le moulin rouge et new-york
Mar 24 Jan - 20:24
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Re: ♔ entre le moulin rouge et new-york. ft michellemccool ♔

▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
| ENTRE LE MOULIN ROUGE ET NEW YORK FT MICKIE |

♡ ♡ ♡


Penser de nouveau à ça plusieurs mois après mon retour en France me fait bizarre, c'est vrai que je n'en avais pas parlée depuis ce jour terrible, je n'avais pas la force d'à nouveau voir les images défiler dans ma tête, je le vois toujours, au sol, les yeux ouvert rempli de terreur, d'une pâleur extrême, il était froid : sans vie, cette dernière image que j'ai de lui me donne la chair de poule tellement elle en est affreuse. Le regard vide je sens que je commence à perdre pied, j'avais à peine voir même pas entendu les paroles de Mickie, mon regard se dirigeait maintenant vers le sol, je me frotte les yeux assez vite avant de relever la tête, Mickie me parle toujours, je l'écoute cette fois ci sans vraiment faire bonne figure ,elle ne semble pas l'avoir remarqué, du moins elle ne m'en a pas encore fait la remarque. Bon, Michelle ressaisit toi ! Pense aux chiffres d'affaires incroyable que tu vas encore faire ce soir, un chiffre d'affaire qui comblera tout le monde, dont moi à qui sa profite en premier, voir les zéros s'ajouter au file de la soirée : voilà une belle motivation. Après ça, je me redresse fixant la jeune femme qui se trouvait face à moi, je lui lance un sourire en coin. Cette chose affalé sur le lit ? J'en avais presque oublié sa présence Pourtant vu l'odeur nauséabonde qu'il dégage ça ne devrait pas être le cas.. Un mélange d'alcool et transpiration, soit Mickie l'avait épuisé au delà de ses limites, soit ce gros porc ne connaît pas la douche. Puis cette odeur de pied qui me monte au nez.. J'en peux plus, manque plus qu'il nous lâche une caisse pour être au summum.

J'ouvre la fenêtre de cette chambre, enroulant ensuite cette merde dans une couette.. vraiment désolé à la personne qui qui appartient cette chambre, je n'ose pas imaginer la tête de celle ci quand elle découvrira le bordel qui a été mit. Mickie se prend un verre, je la regard, je ne pouvais plus lâcher mon regard de ses petits yeux noisettes, la voir boire c'était quelque chose quand même, je sais je m'extase devant peu, mais cette façon qu'elle a de boire me donne chaud, très chaud même. Laisse moi y goûter. Laisse moi trempé mes lèvres dans ton verre, je pointe du doigt son verre, toujours mon petit sourire en coin, sourire en coin rempli de perversité je l'avoue.
Jeu 26 Jan - 11:19
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Re: ♔ entre le moulin rouge et new-york. ft michellemccool ♔
ft. mickie james et michellemccool
J'aimais vraiment ce boulot, il me plaisait surtout que personne ne pouvait soupçonner ce que je faisais vraiment. Souvent les types me prennent pour une cliente parce que je ne suis pas forcément habillée de manière ostensiblement différente des clients. Je ne porte pas de brassard de sécurité, rien que ne me mette véritablement en évidence. Quand je leur dis le rôle que je joue ici, ils ne me croient pas la plupart du temps, parce qu'ils se pensent plus forts, mais ce n'est jamais le cas ou presque. Alors je leur donne un coup, et si ça ne suffit pas, je sais suffisamment bien me battre pour leur faire comprendre leur douleur. C'était une part de moi que j'adorais, entre violence et luxure, entre violence et gourmandise. Et avec Michelle le courant passe tellement bien, si elle est officiellement ma patronne, notre relation est plus plus profonde que cela, bien plus intime aussi. Elle s'était rincée l’œil durant de nombreuses minutes avec nos corps enchevêtrés l'un dans l'autre avec ce type, avant de tirer la couverture à elle comme elle l'aimait tant. Elle aimait avoir mon attention et j'aimais grandement avoir la sienne alors disons que c'est un échange de bons procédés. La porte de la salle était fermée, autrement dit, personne ne devait venir nous déranger, sous aucun prétexte. Bon, si la boite de nuit était en train de cramer, sans doute que Michelle fera une exception, mais ce serait peut être bien la seule. Nous étions dans notre bulle, et même s'il y avait une autre personne dans la pièce, celle-ci était hors courses pour les prochaines minutes, les prochaines heures même. La question sur le blackout me semblait légitime, je ne sais pas quand il sera réglé même si personnellement, je n'en souffrais pratiquement pas, contrairement à beaucoup d'autres, puisque mon appartement et mon lieu de travail n'étaient pas touchés par celui-ci. Cela fit sourire Michelle. Elle semblait plus affectée par celui-ci, notamment au Moulin Rouge, mais je ne pouvais pas y faire grand chose malheureusement. Si je pouvais contrôler l'électricité, j'aurais tenté une approche, pour comprendre ce qui se passe, mais là, ce n'était pas possible avec ma force décuplée, je ne pouvais rien faire de plus. Elle le savait de toute façon, parce que lorsqu'elle me demande quelques choses, je suis tout le temps volontaire. Les paroles de Michelle me firent cependant sourire. Je n'en avais pas spécialement plus profité que cela pour le moment, presque étrangement d'ailleurs.

Queen James ♔ Ses un peu mon chauffage pour pas avoir froid au cul, c'est vrai que c'est parfait il ma servit pour une soirée.

Mes paroles étaient un peu crue, mais je n'avais pas pour habitude de mâcher mes mots, surtout auprès de Michelle. Les deux trois types que j'ai pu ramener chez moi ont profité de cela à vrai dire, le deuxième surtout parce que je l'ai vu s'approcher du radiateur et y poser les mains dessus comme si c'était une bénédiction divine alors que bon, ce n'est pas vraiment ça. Mais c'est moi qui dit ça, n'étant pas impactée par le blackout. Si c'était l'inverse, je ne dirais peut être pas la même chose à vrai dire. Je ne sais pas, je ne préfère pas savoir. Michelle trouvait que cette situation n'était pas si désagréable que cela. C'est vrai, ici le train train quotidien faisait son œuvre, il y avait toujours plein de monde, et quelques ennuis en plus, mais j'étais là pour régler ce genre de broutilles, la preuve sur le lit qu'il y avait non loin de nous deux.

Queen James ♔ Tu sais je suis la pour dégager tout ces mecs qui tentent de foutre la merde au Moulin Rouge.

Et un petit sourire parcourait mes lèvres, le sentiment du devoir accompli. J'aurais pu le renvoyer directement dehors, mais j'avais profité de sa carrure athlétique pour me faire un petit plaisir, chose que les autres videurs ne se permettaient nullement. Je buvais une gorgée de mon verre, Michelle trempe les siennes dans le miens je sourit, lorsque la porte s'ouvrit sans même que l'on y frappe. Qui cela pouvait-il être ? Un employé sans aucun doute, ou alors un client trop éméché pour ne pas voir que la pièce était occupée. J'aurais aimé que ce soit la deuxième option, mais c'était bien la première. Je craignais pour la vie de mon ou ma collègue pour le coup. Et au vue de la voix, c'était une jeune femme, la pauvre allait être bien reçue. Ce fut le cas, Michelle fut un véritable glaçon, la jeune femme était plus menaçante que l'iceberg qui avait fait couler le Titanic, du moins c'était ce que je venais de ressentir, et cela me donnait un frisson de plaisir, étrangement. Quelle autorité, c'était absolument merveilleux de voir ça, j'avais envie qu'elle me donne une fessée parce que j'aurais mal agit, mais peut être que j'allais pouvoir le négocier. Michelle déposait son verre sur la table basse en mode badass, enfin, je ne saurais comment décrire ce geste mais c'était comme s'il mettait un point final à la vie de cette jeune employée. Je lui montrais mon bras, les poils hérissés par une sorte de plaisir malsain ou quelques choses dans ce genre là.

Queen James ♔ Quelle autorité, Michelle. Bizarrement, je n'aimerais pas être à sa place, mais je ne le suis pas, quoique, j'aimerais bien recevoir une petite fessée parce que je n'ai pas été sage moi aussi.

Mon regard était sans équivoque, vraiment. Ma main était venue se poser sur une mèche de cheveux rebelles de ma patronne, la remettant en place, comme si je n'avais pas à faire ça, comme si ce geste allait m'amener à recevoir la fessée tant attendue.


entre le moulin rouge et new-york
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Re: ♔ entre le moulin rouge et new-york. ft michellemccool ♔
♔ entre le moulin rouge et new-york. ft michellemccool ♔
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Description du Moulin Rouge
» [WIP] Blood Axes - Les peaux rouge du Desert !
» attentats du 11 septembre 2001 à New York : la Mossad Connexion
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WWE Company :: WWE Backstages :: Backstage & City-